Thailande - Nature Vietnam

Thailande

Infos pratiques

Visa : pas de visa pour les séjours < 30 jours

Passeport valide au minimum 6mois au delà de la date du retour

Monnaie : le Baht (1 € = 42 THB)

Vaccins : pas de vaccins obligatoires – tétanos, nurse typhoïde, hépatite A et B conseillés

Santé : traitement antipaludéen éventuellement si séjour prolongé dans les régions frontalières (demandez conseil à votre médecin)

Décalage horaire : été : + 5h ; hiver : +6h

Langues : thai (anglais fréquent)

Vol international : à partir de 600 €

Electricité :220 V (adaptateur non nécessaire)

L’actualité du moment et votre voyage

Des attentats ont régulièrement lieu dans l’extrême pointe sud du pays (région frontalière avec la Malaisie) et il est déconseillé de s’y rendre. Cela n’a pas d’effet majeur sur votre séjour, les principaux centres d’intérêt se situant dans d’autres régions du pays (voir plus bas).
Un risque d’extension de ces attentats est régulièrement notifié par les autorités thailandaises. Aussi par mesure de prévention, éviter les gros centres touristiques type Pattaya, Phuket (Patong), et certains quartiers de Bangkok (type Patpong).
Vous trouverez toutes les informations sur les sites de conseils aux voyageurs mentionnés plus haut.
Ne cèdons pas à la psychose : des risques d’attentats existent en ce moment, c’est vrai. Cela dit ce risque est également présent en France, et pourtant nous continuons à sortir de chez nous… Soyons vigilant, évitons les lieux dits ” à risque” et tout se passera normalement.

La Thaïlande est actuellement dirigée par une junte militaire en attendant de nouvelles élections. Il n’y a aucun problème de sécurité pour les voyageurs, le pays étant fortement dépendant des revenus du tourisme.

Aperçu général du pays

La Thaïlande, communément appelée “pays du sourire” est un pays dont la population à l’accueil chaleureux vous marquera sans aucun doute. Leur profonde vénération envers la famille royale vous surprendra également.
Royaume issu de diverses influences culturelles (thaïs à l’orignie descendus de Chine s’installer dans des régions peuplées de khmers, birmans, de musulmans de la péninsule malaise, de môn, etc.) et connu anciennement sous le nom de Siam.
Le Siam a eu la particularité dans la région de n’avoir été réellement colonisé par aucune des grandes puissances de l’époque, à la différence de ses voisins. En contre-partie, il a du concèder des centaines de milliers de km2 de son territoire…
Découpage qui explique les difficultés rencontrées aujourd’hui dans les provinces musulmanes de l’extrême sud du pays, secouées par des violences interreligieuses et séparatistes (au profit de la Malaisie voisine) et où l’Etat d’urgence a été proclamé depuis 2005 en vue de rétablir la sécurité.
Surnommée “le grenier à riz de l’Asie”, la Thaïlande fait partie des pays les plus dynamiques de la région ; elle est particulièrement compétitive dans l’industrie agroalimentaire, le tourisme et certaines activités électroniques.
C’est une destination complète qui offre un vaste panel d’activités et une grande diversité des paysages. C’est peut-être également la destination la plus familliale de la région…

Quelques données clés :

•514 000 km² soit presque la France
•Près de 65 millions d’habitants ; La population compte 75 % de Thaïlandais, 14% de Chinois et 11% répartis en Malais, Khmers et nombreuses minorités dans le Nord (Shans, Karens, Hmongs, Lahus, Lisus, etc.)
•Le revenu moyen par habitant et par an est d’environ 2500 USD
•Régime politique : Monarchie constitutionnelle (Roi Rama IX), actuellement sous contrôle militaire depuis le coup d’état du 19 septembre 2006
•Capitale : Bangkok
•Langue : le thaï, langues minoritaires (tribus montagnardes)
•Religions : bouddhisme theravada (petit véhicule) prépondérant, musulmans au sud
•Pays bordé par la Malaisie, la Birmanie, le Cambodge et le Laos

Tour d’horizon des sites et activités

La capitale Bangkok
•Le palais royal et les temples (Wat Pho, Wat Phra Kaew, Wat Arun, etc.)
•Les musées (musée national, des barges royales, maison de Jim Thompson, etc.)
•Les marchés (aux fleurs, aux épices, aux amulettes, etc.)
•Les klongs (canaux que l’on parcourt en bateau)
•L’effervescent quartier chinois

Les environs de la capitale
•L’ancienne cité d’Ayutthaya
•Nakhon Pathom, le plus haut chedi du pays
•Le parc national de Khao Yai
•La rivière Kwaï et la région de Kanchanaburi
•Sangkhlaburi à l’ouest aux portes de la Birmanie
•Les marchés flottants

La plaine centrale, entre rizières et cités anciennes
•Kamphaeng Phet
•Sukhothaï, première capitale du Siam
•Sri Satchanalaï

Le nord des peuples montagnards
•Chiang Mai et ses alentours
•La région du triangle d’or et l’histoire de l’opium
•La rivière Kok
•Mae Hong Son
•Paysages montagneux et plantations
•Trekking, temples, villages et marchés…

Le nord est, l’I-San
•Mekong, nature et vie rurale
•Villages d’artisans
•Temples khmers
•Surin, la cité des éléphants

Les îles
•Phuket, Krabi, et les petites îles alentours
•Phang Nga et sa baie
•Koh Lipe
•Les îles Surin et Similans pour les plongeurs
•Koh Pha Ngan

Activités possibles selon les endroits
•Ballades à pied, à vélo, à cheval, à dos d’éléphant
•Vivre avec les éléphants
•Rafting
•Cours de cuisine
•Assister à un match de boxe thaïe
•Plongée sous-marine
•Spectacles de danse traditionnelle (lakkon, khantoke)
•Massages, spa
•Shopping

Les conditions de voyage au fil des saisons

On peut visiter la Thaïlande toute l’année.
La meilleure saison pour visiter le pays se situe toutefois de novembre à février (sec et agréables températures chaudes).
L’intersaison (mars, avril, mai) est très chaude, les paysages très secs.
Vient ensuite la saison des pluies (juin à octobre), où la pluie intervient la plupart du temps en fin de journée avec grand soleil le reste du temps. Cela ne gêne pas le voyage sauf éventuellement pour les séjours balnéaires (à voir au cas par cas en fonction de la localisation des îles) ou pour les treks si les sentiers sont trop boueux. Mais la nature est à cette période luxuriante et verdoyante… Un régal pour les “nature lovers” !

Transports locaux

Route : bus (pour les voyageurs “sac à dos” ou voiture de location avec chauffeur. Le réseau routier est en bon état.

Bateau pour croisières et hang yao (barque à longue queue) à louer pour la ballade ou le transport (îles et rivières).

Train, très bien et confortable pour les longues distances mais assez lent. Les bus sont confortables et plus rapides.

En ville : tuk-tuk (remorque-moto), bateau-bus et métro aérien à bangkok, taxi. Le plus pratique voir le moins cher reste le taxi. Côté typique à Bangkok, le bateau-bus (très pratique) et le tuk-tuk mais pour ce dernier, attention aux entourloupes (la mode à Bangkok étant de vous faire croire que le lieu que vous souhaitez visiter est fermé et de finalement faire de grands détours par des bijouteries où les chauffeurs sont commissionnés). Toujours négocier la course avant de monter à bord des tuk-tuk ou vérifier que le métreur est en marche pour les taxis. Essayez aussi les song thaew, taxis collectifs à prix fixe vraiment pratiques !

Vous pouvez louer voiture et scooter, mais sachez qu’en Thaïlande, en cas d’accrochage avec un touriste, c’est toujours ce dernier qui est en tort (même si c’est une voiture qui grille un feu rouge qui vous percute !) avec évidemment le règlement de la facture à la clé…

Questions d’argent

Vous n’aurez aucun souci si vous disposez d’une carte visa. Dans ce cas, vous ferez votre premier retrait directement à l’aéroport à l’arrivée. Puis pour la suite du voyage, retraits aux distributeurs automatiques.
Cartes acceptées dans les grands magasins, l’utilisation est déconseillée dans les petites structures par mesure de sécurité : préférez le paiement en espèces. Vous pouvez également prendre des travellers chèques si vous le souhaitez, mais c’est loin d’être indispensable.

Spécialités culinaires

Les incontournables et délicieux pad thai (nouilles de riz sautées aux légumes, oeufs, crevettes ou viande…) et green curry (poulet ou crevettes dans une soupe onctueuse au lait de coco). Un vrai régal !
Soupes : tom yam à la citronelle, au poulet et lait de coco
Fruits de mer, poissons en bord de mer
Riz et nouilles sautés en tout genre
Fruits et jus de fruits pressés
La cuisine de rue devrait vous ravir pour sa proximité, ses saveurs et ses bas prix tandis que les restaurants plus élégants vous feront apprécier délicatesse de la cuisine et arts de la table thaïs…

Shopping et artisanat local

Artisanat à foison !
Tissages et étoles de soie, et déclinaisons sous toutes formes (chemises, taies d’oreiller, sets de table, etc.)
Objets artisanaux en bois de mangue (plats, vases, plateaux, bougeoirs, etc…)
Vannerie, bijoux, bibelots en tout genre… Vous trouvez forcément votre bonheur dans un des “night bazar” du pays !
Du bon, mais aussi du moins bon à tous les prix.

Approfondir

Livres

• The Natural Guide Thaïlande (guide pratique et culturel pour voyager autrement, en français) – 2007
•La Thaïlande des thaïlandais, de Massimo Morello – 2007
•Thaïlande, un goût de paradis, de Jean-Marie Boëlle et Marc Schultz – 2006
•Café Lovely, recueil de nouvelles de Rattawut Lapcharoensap – 2005
•Une histoire vieille comme la pluie, de Saneh Sangsuk – 2004
•Pattaya beach, de Franck Poupart – 2004

Web

•Office du tourisme Amazing Thailand
•Article de l’encyclopédie Wikipédia
•Cartes intéractives : vinacarta.com

Films / documentaires

•Lady bar, de Xavier Durringer – 2007
•Tropical malady, de Apichatpong Weerasethakul – 2004
•Beautiful Boxer, de Ekachai Uekrongtha – 2003
•Ong Bak, de Prachya Pinkaew – 2003
•Blissfully yours, de Apichatpong Weerasethakul – 2002