Vietnam

Aperçu général du pays

Le Vietnam est un pays au peuple fier, treat que l’histoire et les guerres successives ont endurci. Sa véritable force est d’avoir réussi à préserver son identité culturelle au fil des occupations : les chinois, prescription puis les français, sans oublier les japonais et les américains.
Le Vietnam est une mosaïque de peuples qui compte 54 ethnies, des peuples montagnards du nord (comme les Hmongs ou les Tay) en passant par les Chams (également présents au Cambodge et en Malaisie) et bien sur les Kinh (l’éthnie “Viet” majoritaire).
Le pays se développe à grande vitesse depuis quelques années et affiche des taux de croissance de plus de 8%.
Le niveau de vie de la population augmente notoirement dans les villes, tandis que les campagnes – du nord en particulier – restent pauvres et bénéficient peu de cette croissance pour le moment.
Le Vietnam s’étend sur 1700 km de long du nord au sud et présente en plus de ses diversités culturelles, une grande diversité des paysages avec des sites merveilleusement beaux…

Quelques données clés :

•329 000 km² soit la moitié de la France
•Près de 85 millions d’habitants dont 54 ethnies différentes ! (les vietnamiens Kinh représentent 85 % de la population, les 15 % restant sont composés des 53 autres ethnies)
•Le revenu moyen par habitant et par an est d’environ 715 USD
•Le salaire d’un ouvrier est d’environ 80 USD par mois, celui d’un réceptionniste d’hôtel dans une grande ville 250 USD.
•Régime politique : république démocratique socialiste
•Capitale : Hanoi
•Langue : le vietnamien, langues minoritaires
•Religions : bouddhisme theravada (petit véhicule), catholicisme, caodaïsme et autres
•Pays bordé par la Chine, le Laos, et le Cambodge

Infos pratiques

Visa : 85 € (fait en France) – 45 usd (procédure d’obtention préalable à l’arrivée) – à faire obligatoirement avant votre départ

Passeport valide plus de 6 mois après la date de retour

Monnaie : le Dông (1 € = 26 000 VND ; 1 USD = 21 000 VND)

Vaccins :pas de vaccins obligatoires – DTP, hépatite A et B conseillés

Santé : pas de paludisme sur la bande côtière et dans les deltas, traitement éventuel si séjour prolongé en zone reculée. (demandez conseil à votre médecin)

Décalage horaire : été : + 5h – hiver : +6h

Langues : vietnamien (français et anglais fréquents en ville)

Vol international : de 650 à 1000 € (prix le plus élevé en juillet et août)

Electricité :220 V (adaptateur utile)

L’actualité du moment et votre voyage

Rien de particulier à signaler en ce moment au Vietnam !

Tour d’horizon des sites et activités

La plaine du Nord majestueuse
•Hanoï, ses lacs et la vieille ville, ses temples…
•La baie d’Halong
•Le site de Tam Coc (“la baie d’Halong terrestre”)
•La vie rurale

Le Nord montagneux des minorités
•Rizières en terrasses
•Marchés locaux
•Villages et éthnies
•Réserve naturelle du lac Ba Be
•Paysages vallonnés (mont Fan Si Pan)
•Sapa, Bac Ha, Ha Giang, Cao Bang, Mai Chau etc.
•Trekking, ballade, séjour rural chez l’habitant…

Le centre impérial
•Hué, la citadelle et les tombeaux impériaux
•Hoi An, la bourgade miraculée et son architecture typique
•My Son et autres vestiges de la civilisation Cham
•Le col des nuages
•Les hauts plateaux

Le Sud au fil de l’eau
•Hô Chi Minh ville, la capitale économique
•Le delta du Mekong et sa végétation luxuriante, la vie autour du fleuve…
•Les stations balnéaires (Nha Trang, Mui Ne, etc.)
•Les temples et vestiges Cham
•Les îles sauvages de Phu Quoc et Con Dao

Les conditions de voyage au fil des saisons

Le Vietnam est tellement étendu que le climat varie d’un bout à l’autre du pays.
Les mois les plus agréables sont sans doute le mois d’avril et d’octobre-novembre : les températures sont agréables sans être trop chaudes aussi bien au nord qu’au sud. Le nord a sa période de grisaille en décembre et janvier, et le centre peut subir d’importantes pluies en septembre. Cependant, la globalité du pays se visite toute l’année !

Transports locaux

Route : bus (bon marché) pour les voyageurs “sac à dos”, ou voiture de location avec chauffeur. Le réseau routier s’est considérablement amélioré ces dernières années. A noter qu’au Vietnam, on ne peut pas louer de voiture sans les services d’un chauffeur, c’est interdit !

Bateau pour croisières ou transport fluvial (baie d’Halong, delta du Mekong, ferry, transfert au Cambodge, etc.) .

Train, bien plus cher que le bus mais parfois plus pratique, à voir selon les cas.

Avion pour transport intérieur très utile vu les distances à parcourir, et abordable (Thai airways, Cathay Pacific et Vietnam Airlines couvrent le réseau).

En ville : taxi-moto, cyclo (cyclos déconseillés à Hô Chi Minh ville : même les locaux s’en méfient !), et taxis à Hanoi et Hô Chi Minh ville avec métreurs. Toujours négocier la course avant de monter… sinon gare aux embrouilles !

Questions d’argent

Vous trouverez des distributeurs sans souci dans les grandes villes et centres touristiques pour vos retraits bancaires. Sinon, il est également possible de faire des retraits au guichet des banques. Prévoyez des dollars en petites coupures pour votre arrivée. Il est assez courant de payer en dollars.
Si vous avez besoin de changer de l’argent et que les banques sont fermées, vous pourrez toujours vous dépanner dans une bijoueterie.
Les traveller chèques peuvent être utilisés mais pas indispensables.
Ne payez globalement pas les petits commerçants par carte, préférez l’argent liquide.

Spécialités culinaires

La traditionnelle et incontournable soupe populaire “pho” (dites “feu”) au bouillon, pâtes de riz et boeuf constitue à elle seule un plat complet pour moins d’un euro dans une petite gargotte de rue !
Les petites crèpes de riz vapeur farcies de viande de porc appelées “banh cuon” vous raviront également.
Ne manquez pas les spécialités du centre : “banh xeo” (crèpes aux oeufs et safran garnies de porc et soja sautés), “wantons” (raviolis frits).
Enfin vous ne vous lasserez pas des plats de riz et de nouilles sautés en tout genre, communs aux pays de la région.
Profitez des fruits et notamment les délicieux “sinh tô”, jus de fruits frais propres au Vietnam.
Essayez vous si vous l’osez aux nombreux “che” (tchè), desserts servis dans un verre sur le pouce au coin d’une rue, savant mélange d’une multitude d’ingrédients colorés et parfois mystérieux…!

Shopping et artisanat local

On trouve de plus en plus de belles choses au Vietnam…
Les amateurs d’art se régaleront dans les nombreuses galeries de la vieille ville à Hanoi (tableaux, laques peintes, dessins…).
On trouve également de belles soieries (étoles, vêtements). Vous trouverez de nombreux tailleurs qui proposent des vêtements sur mesure (dans les grandes villes et en particulier à Hoi An), mais les coupes ne sont pas toujours très modernes (emmenez pourquoi pas vos modèles…).
Enfin, pas mal d’objets en bois laqué, de la céramique, de l’artisanat provenant des minorités montagnardes (textiles brodés et teints à l’indigo, tissages, bijoux, vannerie, etc.).

Approfondir

Livres

•Terre des oublis, roman de Duong Thu Huong – 2006
•Viêt-Nam, parcours d’une nation, de Philippe Papin – 2003
•Au delà des illusions, roman de Duong Thu Huong – 1996
•Métisse blanche, récit autobiographique de Kim Lefèvre – 1990

Films / documentaires

•Gardiens de buffles, de Nguyen Vô Nghiem Minh – 2005
•A la verticale de l’été, de Tran Anh Hung – 2000
•Mê Thao, il fut un temps, de Viet Linh – 2003
•Cyclo, de Tran Anh Hung – 1995
•L’odeur de la papaye verte, de Tran Anh Hung – 1993
•Indochine, de Régis Warnier – 1992